9.5.20

De Pessah à Chavouot (31) saison 3 : Psaume 131

Psaumes, 131 (Hébreu)

 א  שִׁ יר הַ מּ ַ עֲ לוֹ ת, לְ דָ וִ ד:יְ הוָה, לֹא-גָבַ הּ לִ בִּ י-- וְ לֹא-רָ מוּ עֵ ינַי;וְ לֹא-הִ לּ ַ כְ תּ ִ י, בִּ גְ דֹלוֹ ת וּ בְ נִ פְ לָ אוֹ ת מִ מּ ֶ נִּ י. ב אִ ם-לֹא שִׁ וִּ יתִ י, וְ דוֹ מַ מְ תּ ִ י-- נַפְ שִׁ י:כְּ גָמֻ ל, עֲ לֵ י אִ מּ וֹ ; כּ ַ גָּמֻ ל עָ לַ י נַפְ שִׁ י. ג יַחֵ ל יִ שְׂ רָ אֵ ל, אֶ ל-יְ הוָה-- מֵ עַ תּ ָ ה, וְ עַ ד-עוֹ לָ ם.



Psaumes, 131 (Français)

1 Cantique des degrés. De David. Seigneur, mon cœur n’est pas gonflé d’orgueil, mes yeux ne sont pas altiers. Je ne recherche point de choses trop élevées pour moi, au-dessus de ma portée. 2 Au contraire, j’ai apaisé et fait taire mon âme; tel un enfant sevré, reposant sur le sein de sa mère, tel un enfant sevré, mon âme est calme en moi. 3 Qu’Israël mette son attente en l’Eternel, désormais et pour l’éternité!



Traduction Louis Segond
  1. Cantique des degrés. De David.
    Éternel ! je n’ai ni un cœur qui s’enfle, ni des regards hautains ;
    je ne m’occupe pas de choses trop grandes et trop relevées pour moi.
  2. Loin de là, j’ai l’âme calme et tranquille,
    comme un enfant sevré qui est auprès de sa mère ;
    j’ai l’âme comme un enfant sevré.
  3. Israël, mets ton espoir en l’Éternel,
    dès maintenant et à jamais !





Aucun commentaire:

Publier un commentaire