26.4.13

Printemps sur les façades (1)

Puisque l'hiver est interminable, et que l'on détruit même les glycines du lycée Masséna




cherchons les fleurs  parmi l'architecture !




Aucun commentaire:

Publier un commentaire